Bienvenue à l'atelier La Voie Laquée spécialisé en laque végétale ( KI Urushi ) et Restauration céramique KINTSUGI ainsi que la peinture figurative.

la voie laquée

Ki-Urushi est une sève obtenue à partir de l'arbre " RHUS VERNICIFLUA". Originellement on trouve cette famille dans les Himalayas. Généralement , on le trouve dans sud est asie, particulièrement au Japon, en Chine, Corée, Taiwan, Vietnam, Cambodge, Birmanie.La laque prend ses racines en Chine il y a plus de trois mille ans, et sa technique s'est développée ensuite dans toute l'Asie du Sud- Est.
Appliquée sur le bois elle le protège en l'imperméabilisant. On s'en servait aussi comme colle, par exemple pour faire adhérer des inscriptions en or sur des armes de bronze, dès la plus haute Antiquité chinoise. Mais son usage principal semble avoir concerné la protection des cercueils dès l'époque de la Dynastie Zhou.

la voie laquée

Laques Européennes

En 1730, les frères Martin de Paris mettent au point une imitation de laque à base de copal, le vernis Martin. Vers le milieu du XIXe siècle, les progrès de la chimie permettent la mise au point d'un vernis laque de meilleure qualité.

La voie laquée

Pendant la Première Guerre mondiale, la laque fut employée pour renforcer la résistance des hélices d'avion. Au XXe siècle des vernis laque performants apparaissent grâce à de nouvelles formules et à des vernis durcissant à l'air. On voit apparaître des laques nitrocellulosiques, glycérophtaliques ou polyuréthanes. Aujourd’hui , les expériences sont menées en laque hydrosolubles (à base d’eau) par les industriels et artistes.

Évènements

La voie laquée

Expo Peintures & Laques

Avril 2017 au carré Médicis Artothèque

Plus d'informations

Galerie

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider