Restauration Japonaise Kintsugi

Le Kintsugi, (金継ぎ)  un art encore méconnu en France qui signifie littéralement “Jointure d’Or”. Le Kintsugi, appelé Laque d’Or consiste à réparer les céramiques brisées avec une laque saupoudrée de poudre d’or.

Une technique japonaise qui aurait commencé vers le 15ème siècle lorsque le Shogun Ashikaga a envoyé un bol chinois cassé en Chine pour une restauration.

Quand la pièce a été retourné et restauré avec de vilaines agrafes métalliques, à la demande du Shogun ,les artisans japonais ont développé une manière plus esthétique.
Très apprécié des Chajin japonais ( les pratiquants de l’art du thé), l’art du Kintsugi a permis le développement d’une esthétique nouvelle afin d’élever le niveau esthétique des pièces en développant l’idée de réincarnation, donnant ainsi une nouvelle dimension et une renaissance de la pièce originelle.

Les collectionneurs de l’époque se sont ensuite épris de ce nouvel art au point que certains ont été accusés d’avoir délibérément cassé des pièces précieuses afin qu’elles puissent être réparées avec la technique du Kintsugi.

Kintsugi-Art est avant tout une philosophie de l’esthétique de l’accident , une philosophie de l’impermanence, une acceptation de soi.

Accepter un accident, une brisure, une cassure comme faisant partie notre vie . Avec cette acceptation, sans cacher ou dévaloriser cela, nous les valorisations , nous leur créons une autre valeur.

Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
Urushi - La voie Laquée
previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider
Go Top